Les Manouches TSE-TSE

16 novembre'12

LES MANOUCHES TSE-TSE
Douceur des cordes, souci mélodique, rythme entraînant, autant d’ingrédients qui séduisent de nouveaux auditeurs au jazz. Le swing gitan a traversé les époques en conservant son élan initial et sans empêcher quiconque d’en dresser un portrait original ! Le répertoire se compose de titres des années 1930-1950 du célèbre Django Reinhardt, de reprises plus récentes ainsi que des compositions originales.

 

Juan Buti, guitare

Passionné de musique dès son plus jeune âge, il trouve dans la guitare, l’instrument polyvalent qui lui permettra de s’ouvrir aux musiques du monde.

Tout d’abord et par ses origines, il s’intéresse aux folklores sud-américain, puis découvre le jazz à l’âge de 15 ans à travers un disque de Joe Pass.

Ce fut la révélation. Cette nouvelle passion pour la guitare jazz lui permettra de venir à bout d’études au conservatoire et école de jazz de Montreux où il découvre la musique de Django Reinhardt.

Il participe à plusieurs projets allant du big band au Choro en passant par la chanson et les formations jazz de swing manouche.

 

Alain Dessauges, contrebasse

Après avoir étudié le piano pendant quelques années, il se tourne vers la basse électrique puis la contrebasse qu’il travaille intensément.

Attiré par différents styles musicaux, il a ainsi pu acquérir une solide expérience.

Il a joué dans différentes revues et pièces de théâtre, accompagné plusieurs chanteuses et chanteurs  tels que Valérie Lou, Yvonne Taylor, Sam Frank Blunier, Jean-Pierre Huser.

Actif dans le monde du swing et jazz manouche depuis une dizaine d’années, il joue avec Les Manouches Tsé-Tsé, Viperswing,  Dany Bittel Quartet, Michto Swing et le groupe français Sinti Swing Quartet.

 

Diego Fernandez, guitare

Diego débute la guitare à l’âge de 16 ans. Il forme très vite son premier groupe rock-folk, et c’est avec cette formation qu’il fera ses premières scènes.

Plus tard il étudiera également la guitare classique au Conservatoire de Lausanne, et de 2003 à 2007 la guitare jazz à l’Ejma.

Il enregistre un premier disque « Barakab » en duo acoustique. En solo, toujours acoustique, il donne plusieurs concerts entre 2001 et 2003, et mélange les styles en passant de Led Zeppelin  sans oublier les musiques celtiques. Un de ses concerts fera l’objet d’un disque « Concert au caveau ».

En 2005 il crée le quartet Gadjo. Il rejoint les Manouches Tsé-Tsé en 2008.

Retour aux Archives