Fred Chapellier & The Gents, featuring "Dale Blade (New Orleans)" (FR-USA)

 

Samedi 25 novembre 2017 aux caves du Château à Coppet

 

Fred Chapellier (guitare), Dale Blade (chant), Guillaume Destarac (batterie), Christophe Garreau (basse), Pascal « Bako » Mikaélian (harmonica), Philippe Billoin (piano)

Fred Chapellier est né à Metz en 1966. Il commence la guitare en 1981 et fonde en 1992 son premier blues band «Kashmir», puis en 1997 «Men in Blue» avec Big Joe Barret. En 1999, il décide de former son ultime groupe «Fred Chapellier Blues Band» mais en 2004, il devient définitivement «Fred Chapellier». Exit les mots "blues band", car si Fred est indiscutablement influencé par cette musique, il l'est tout autant par la Soul et le Rock. C'est donc avec ces trois styles musicaux qu'il construit sa propre musique.


Deux albums sortent en Français : «Blues devil» (2003) et «L'œil du blues» (2005). En 2007, Fred rend hommage à son guitariste fétiche, le regretté Roy Buchanan dans son album «Fred Chapellier & friends».
En 2009, Fred s'associe avec Billy Price, le chanteur de Roy Buchanan. Leur album «Night Work» sort sous le label DixieFrog et la critique est excellente des deux côtés de l'Atlantique. L’album entre en 5ème position des blues charts américains, pour se hisser à la première place durant plusieurs semaines. Fred est ainsi reconnu, non seulement par les Européens, mais aussi par le public américain.


En 2010, c'est aux côtés de Jacques Dutronc, que Fred part pour une tournée de 89 dates. 

2011 est l'année des collaborations. Fred partage la scène avec ses amis Neal Black et Nico Wayne Toussaint pour une série de concerts. La même année, Fred et son ami Tom Principato, guitariste de Washington DC se retrouvent pour une tournée de 15 dates, qui donnera naissance au «live at chez Paulette».
En février 2012, Fred part à Memphis (Tennessee), où il représente la France à l'International Blues Challenge. 150 groupes du monde entier s'affrontent dans les clubs de Beale street pendant 8 jours, Fred ira jusqu'en demi-finale. Une équipe de France 2 l'a suivi et réalisé un reportage de 25 minutes sur son aventure américaine.


Du 5 au 10 novembre 2014, il joue à Bercy comme guitariste avec les Vielles Canailles (Jacques Dutronc, Johnny Hallyday, Eddy Mitchell).

Son dernier album "It Never Comes Easy" est sorti le 29 avril 2016 sous le label DixieFrog.

2017 voit naître son nouveau projet «The Gents», que nous avons le plaisir de recevoir à Jazz and co.

Dale Blade, un enfant né de la magie de « Spirit of Tremé »

Dale Blade est né à la Nouvelle-Orléans et dès l’âge de 5 ans, il baigne dans l’effervescence musicale de Tremé et du vieux quartier français. Son père était chanteur de jazz et de R/B dans les années 50/60 et jusqu’au jour de sa mort.

Il s’émerveille des parades qui passent devant chez lui et qui accueillent beaucoup de monde dans une immense joie populaire : « La musique s’entendait à des kilomètres du vendredi au dimanche. Les hommes étaient vêtus en smoking et chapeau haut de forme et les dames de splendides robes hautes en couleurs et abritées d’une ombrelle. Je restais assis sur les marches devant ma maison à écouter la musique flotter dans l’air jusque tard dans la nuit, mais les rues sont dangereuses pour un enfant.» nous dit-il.
Mais le véritable déclic provient le jour ou il entend jouer Louis Amstrong fils. Sa mère lui offre alors une trompette et sa vie musicale démarre à cet instant. A 13 ans, il rejoint son premier Brass Band et joue dans toute la Nouvelle-Orléans.

Il partage ses études musicales avec les plus grands noms du jazz et joue, entre autre, sous la direction de Donald Richardson connu à travers toute la Louisiane. 

Mais la particularité de ce musicien hors pair, c'est également son talent pour le chant ! A 17 ans, il enregistre son premier album « Soundfaith » en collaboration avec plusieurs musiciens, tous issus de Tremé. Cette collaboration, débutée juste avant l’ouragan Katrina, a véritablement lancé sa carrière. Il prend conscience de son potentiel, de sa force et de l'énergie qu'il peut véhiculer, autour d’un message de joie, de paix et d’amour. 

Pour Dale, « Tremé » n’est pas juste un endroit sur la carte du monde, c’est le battement de cœur de la Nouvelle Orléans dans le monde.

 

   Site Internet      

https://www.fcandthegents.com/


   Facebook   

Nos concerts 2017:

10 février 2017 - Gunhild Carling | 28 avril 2017 - Nina Van Horn |  

22 septembre 2017 - Nicolas Montier | 24-25 novembre 2017 - Coppet Blues Festival

 
TYPO3 Agentur